Un livre de photos, signé Dahou et Ludovic Bertin, en hommage aux vétérans de l'Opération Dynamo

Durant trente ans, le photographe dunkerquois Dahou a immortalisé les visites annuelles des vétérans britanniques de l’Opération Dynamo. Avec le romancier Ludovic Bertin, il rend hommage à ces hommes pris dans la tourmente de mai-juin 1940 dans un livre rassemblant 130 photos exprimant pêle-mêle tristesse, recueillement et joie. Une séance de dédicaces est organisée ce samedi 16 décembre, de 15h à 18h, à l'Office de tourisme de Dunkerque, rue de l'Amiral-Ronarc'h.

Les projets les plus sérieux naissent le plus souvent de rencontres imprévues. « Veterans », le livre que Dahou et Ludovic Bertin consacrent aux vétérans de l’Opération Dynamo, n’échappe pas à la règle. « Nous avons fait connaissance par hasard, pris le temps de discuter, se rappelle Ludovic Bertin. Dahou m’a parlé des centaines de clichés de vétérans qu’il avait réalisés chaque année, lors de leur venue à Dunkerque pour commémorer le rembarquement des troupes alliées. Il m’a proposé d’en faire un livre, on venait juste d’apprendre qu’un film serait tourné ici. Et comme j’ai toujours été très intéressé par l’histoire locale… » 

Le professeur du collège Gaspard-Malo, également romancier, s’est donc documenté sur cet épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale. « J’en ai passé du temps au Centre de la mémoire urbaine d’agglomération, à la Halle aux Sucres ! Pour évoquer l’opération de rembarquement de mai-juin 40 mais aussi les sept décennies de commémoration à Dunkerque. En étant le plus précis possible. »

L’œil tendre et malicieux de Dahou,
le texte précis de Ludovic Bertin

Tout aussi précis est le regard posé par Dahou pendant plus de trente ans sur ces soldats, derrière son boîtier argentique. L’œil tendre et malicieux immortalise les visites annuelles des soldats de 40, chaque fin du mois de mai. « C’est un sujet que j’ai suivi au long cours, depuis les années 80, les vétérans britanniques venaient ici en famille, se souvient le photographe dunkerquois. En 1990, pour le cinquantième anniversaire, j’ai répondu à une commande, les festivités duraient une semaine. Ça m’a interpellé, cette cérémonie du souvenir prenait peu à peu de l’ampleur. Chaque année, j’étais présent. À l’époque, on pouvait photographier beaucoup plus librement qu’aujourd’hui, ne serait-ce que pour « shooter » les little ships arrivant à Dunkerque. »

Alors que « Dunkerque », le film de Christopher Nolan (que Dahou a également couvert en passionné) et que la rénovation et extension du Musée Dunkerque 1940 – Opération Dynamo permettent à ce moment clé de la Seconde Guerre mondiale qu’est l’Opération Dynamo (et plus largement à la bataille de Dunkerque) de sortir de l’oubli, le livre de Ludovic Bertin et de Dahou met en lumière cette mémoire vivante appelée à disparaître que sont les vétérans. 

Fondée en 1953, la Dunkirk Veterans’ Association a compté jusqu’à 20 000 membres avant d’être dissoute en juin 2000, une fois terminées les commémorations du 60e anniversaire. Quant à l’Association of Dunkirk Little Ships, elle organise tous les cinq ans un pèlerinage à Dunkerque, en compagnie d’autres associations comme Spirit of Britain ou Collectif France 1940, pour rendre hommage aux soldats tombés sur nos plages. « Ce livre, on ne voulait pas qu’il soit simplement historique, même s’il est chronologique pour proposer une sorte de travelling, assurent Ludovic Bertin et Dahou. Il est humain, on voit les vétérans vieillir au fil des ans ! Il y a de la tristesse, du recueillement, de la joie.  Les personnes photographiées ne sont pas des figurants. »

« Veterans », textes de Ludovic Bertin, photos de Dahou, éd. Abysses, 180 pages, 130 photos, 22€. Disponible à La Librairie et à l’office de tourisme de Dunkerque (beffroi).
Dédicace ce samedi 16 décembre, de 15h à 18h, à l'Office de tourisme de Dunkerque, rue de l'Amiral-Ronarc'h.

A la Une

Vers le haut