Un an après le lancement de la fondation, la solidarité du Dunkerquois crée de l’emploi utile et innovant

Un an après son lancement, la Fondation du Dunkerquois solidaire a atteint ses objectifs : plus de 100 000 euros collectés grâce à la grande mobilisation des citoyens, des entreprises et des associations. Cela a déjà permis de créer deux emplois innovants et d’utilité sociale. D’autres verront le jour début 2018.

Permettre aux personnes exclues du marché du travail de retrouver un emploi, c’est le dé de la Fondation du Dunkerquois solidaire. Lancé il y a un an, ce dispositif émanant des États Généraux de l’Emploi Local (EGEL) est une approche totalement innovante en France pour relever le dé de l’emploi des chômeurs de longue durée. Sous l’égide de la Fondation Agir contre l’Exclusion, la fondation fait appel à la mobilisation de tout un territoire : partenaires publics, entreprises mécènes, associations et habitants solidaires, désireux de faire reculer le chômage dans le Dunkerquois. 

Une vaste mobilisation des entreprises, des associations et des habitants

La collecte de dons amorcée par la première campagne l’hiver dernier a porté ses fruits, avec plus de 100 000 € provenant de près de 90 donateurs et de nombreuses entreprises engagées pour certaines par une convention de mécénat. Une mobilisation qui témoigne de leur esprit d’innovation et de solidarité envers leur agglomération. Leur volontarisme a été mis à l’honneur à l’occasion de la première Rencontre de la Fondation du Dunkerquois solidaire, le 6 novembre, avec la présentation du label « Partenaire et Engagé ». Et les résultats sont déjà là ! Deux premiers emplois ont été créés dans des domaines identités par les associations du territoire lors d’un appel à manifestation d’intérêt pour répondre à un besoin social non pourvu par le secteur marchand, et favoriser ainsi le vivre-ensemble. 

Deux emplois solidaires déjà pourvus 

Le premier emploi a été créé au sein du magasin solidaire le Grenier de Danièle situé à Coudekerque-Branche Il s’agit d’un poste de facilitateur social, dont l’objectif est de repérer les personnes en situation d’isolement ou de précarité, pour les aider dans leur parcours de vie. Au sein d’un espace convivial, la personne recrutée oriente les publics en difficulté et leur permet de sortir de l’exclusion par divers biais : favoriser les transports en commun, aider à la gestion du budget, faire connaître les différentes aides sociales, promouvoir les activités à caractère culturel, social, solidaire… 

Le deuxième emploi consiste à aider les familles en situation de précarité qui doivent se préparer à déménager. Au sein de l’association La Courte Échelle, qui intervient auprès des bailleurs sociaux, l’accompagnateur leur proposera son aide pour réaliser l’ensemble des démarches administratives, s’organiser dans les bons délais, connaître les ressourceries pour se débarrasser des objets dont on n’a plus l’utilité, anticiper l’état des lieux du logement social, etc. 

Sortir de l’exclusion les habitants les plus fragilisés

La fondation a souhaité expérimenter de nouvelles approches et modes de recrutement innovants au- près d’un public ciblé : sans travail ni formation depuis au moins deux ans. Un critère qui trouve sa justification dans le fait qu’il s’agit du public le plus vulnérable et où le risque de rupture sociale est le plus important. Il sera créé autant d’emplois que les dons collectés par la fondation le permettront. Début 2018, en plus de ces deux emplois maintenus, d’autres verront le jour. Alors, restons solidaires ! 

Vous avez une idée d’emploi innovant pour le territoire ? 

Vous êtes une association et vous portez un projet ayant pour objectif de recréer du lien tout en réduisant les fractures sociales et culturelles ? Vous êtes intéressés pour embaucher une personne sur un emploi à haute utilité sociale ? Téléchargez l’appel à manifestation d’intérêt sur le site internet de la Fondation du Dunkerquois solidaire. 

Vous souhaitez combattre le chômage de longue durée en aidant la Fondation du Dunkerquois solidaire ? 

Entreprises, citoyens, associations, institutions, tout le monde peut agir à son niveau et contribuer à faire reculer le chômage dans le Dunkerquois. Les dons sont défiscalisables à hauteur de 66 % pour les particuliers et 60 % pour les entreprises. Vous pouvez également organiser une collecte lors d’un événement ou proposer un mécénat (mise à disposition de salariés pour du tutorat ou d’un local…). À titre d’exemple, les salariés de Suez Environnement - Lyonnaise des Eaux ont organisé une vente d’écocup® lors de leur chapelle de carnaval en 2017. L’intégralité de la vente, soit 3 000 euros, a été reversée à la fondation. Une initiative solidaire qui montre que les habitants du Dunkerquois n’ont rien perdu de leur philanthropie ! 

 

Pour en savoir plus et faire un don en ligne :

Fondation du Dunkerquois solidaire Communauté urbaine de Dunkerque Pertuis de la Marine - BP 85530 59386 DUNKERQUE Cedex 01 

Plus d’infos au 03 28 62 71 77, www.dk-solidaire.fr, contact@dk-solidaire.fr. 

A la Une

Vers le haut