Transition énergétique : le travail de la CUD est reconnu par l’État

Le travail mené par la Communauté urbaine pour accompagner l’industrie dans la transition énergétique vient d’être reconnu par l’État dans le cadre de l’appel à projet national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition ». Cette reconnaissance ouvre la porte à des financements importants qui permettront d’adapter notre tissu industriel aux enjeux de demain.

À l’avant-garde de la transition énergétique, l’agglomération voit ses efforts récompensés par l’État.  En effet, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé début janvier à Patrice Vergriete, président de la CUD, que Dunkerque était lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt national Territoire d’Innovation de Grande Ambition.

En septembre 2017, la CUD avait répondu à cet appel lancé dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, destiné à soutenir les projets de grande ambition territoriale et doté d’une enveloppe de 450 millions d’euros. L’ambition de la CUD, par cette candidature, est d’assurer la transformation industrielle et la transition énergétique du territoire.

 

117 candidats, 24 lauréats

Parmi les 117 territoires candidats, le Commissariat général à l’Investissement et la Caisse des dépôts ont sélectionné 40 projets pour participé à une audition nationale.
Le 17 novembre, soutenu par une délégation de partenaires locaux, Patrice Vergriete a défendu la candidature dunkerquoise devant une commission nationale d’experts.

Avec succès puisque le gouvernement a retenu Dunkerque parmi les 24 territoires invités à poursuivre la démarche. « Ce choix constitue une reconnaissance de la volonté politique de modernisation du territoire et de son économie, se réjouit Patrice Vergriete. Les innovations techniques proposées dans le projet dunkerquois ont séduit le jury et ont permis à Dunkerque d’être le seul territoire des Hauts-de-France retenu. Nous allons collectivement mettre à profit ce soutien financier du gouvernement pour préparer le dossier qui sera présenté cette année afin de bénéficier des financements du Programme d’Investissements d’Avenir. Notre volonté est de donner à Dunkerque les moyens de sa mutation et de lui permettre de devenir une plateforme de démonstration nationale sur les questions de transition énergétique, industrielle, environnementale et sociétale. » 

 

A la Une

Vers le haut