Plus de 2500 contributions pour définir le vivre ensemble de demain

La consultation citoyenne lancée par Patrice Vergriete le 25 avril pour définir collectivement les nouvelles règles du vivre ensemble a été un véritable succès puisque pas moins de 2520 contributions ont été reçues en une semaine sur la plateforme www.vivre-ensemble-apres.com, toujours à votre disposition. Découvrez les premières dispositions du plan local de déconfinement progressif en matière de déplacements, d’ouverture des services et des équipements publics, de réflexion sur un nouveau mode de collecte des déchets.

Après le temps de l’urgence (celui de l’aide au personnel soignant et à la mobilisation des services publics essentiels), après celui de l’aide aux entreprises et de la protection des personnes en deuxième ligne (et donc de la production des masques grand public), la Communauté urbaine de Dunkerque a lancé le 25 avril 2020 un 3e temps, celui de la consultation citoyenne. Objectif  : définir ensemble les nouvelles règles de vie collective applicables après le 11 mai, avec les habitants de l’agglomération, les élus et les services communautaires et les services municipaux des villes. 

2520 contributions en une semaine  : quel succès  !

En comptant 2520 contributions en une semaine, l’initiative lancée le 25 avril par Patrice Vergriete a été un plein succès en terme de mobilisation citoyenne. « Dès les premières annonces du déconfinement, nous avions lancé une réflexion sur l’après-11 mai, rappelle le président de la CUD. En gardant nos valeurs, telle que la démocratie, l’écoute et la participation citoyenne, la solidarité (notamment entre les communes de l’agglomération) et la protection de la population. Les idées recueillies sur la plate-forme www.vivre-ensemble-apres.com montrent l’immense besoin qu’ont les habitants du Dunkerquois de sortir, de se déplacer, de se divertir, de retrouver une vie presque normale. De savoir comment l’école va être organisée aussi. »

Un plan local de déconfinement progressif

Cette mobilisation citoyenne a alimenté la réflexion des élus et des services municipaux de l’agglomération pour la rédaction d’un plan local de déconfinement progressif. « Progressif pour 3 raisons, a détaillé Patrice Vergriete. Pour respecter tout d’abord une logique de prudence, en ayant les moyens de sortir en étant protégés. Pour maîtriser techniquement les évolutions car ça va bousculer l’organisations de nos services publics. Enfin, pour donner à chacun le temps d’intégrer les nouvelles règles du vivre ensemble. »
Toutes les décisions de ce plan local de confinement progressif ont été prises en concertation avec l'ensemble des maires de l'agglomération. 

Libres de se déplacer… en respectant les règles sanitaires

Outre la fréquentation des marchés de l’agglomération (la plupart des villes ont ouvert les leurs, Dunkerque lance la réouverture sur son territoire le 6 mai) en respectant de nouvelles règles sanitaires, il sera possible de se déplacer à nouveau librement dans l’agglomération, en respectant de nouvelles mesures sanitaires (lire article dédié).

Une réflexion sur la collecte des déchets

Enfin, une déchetterie sera ouverte dans la zone industrielle de Petite-Synthe et la collecte hebdomadaire maintenue. Une réflexion est engagée sur l’avenir de la collecte des déchets (lire article dédié).

A quelle date ouvrent les écoles ?

Sur le sujet de la réouverture des écoles, les communes de l'agglomération ont adopté une décision quais similaire.

  • Les écoles maternelles ne rouvriront pas avant septembre. Hormis les grandes sections des communes de Bray-Dunes, de Gravelines, de Saint-Pol-sur-Mer,  de Téteghem-Coudekerque-Village et de Zuydcoote.
  • Le 14 mai, réouverture des classes de CP, CM2 (ainsi que les classes de CE1 situées en réseau d'éducation prioritaire +).
  • Le 25 mai, c'est au tour des élèves de CE1, CE2 et CM1 de reprendre le chemin de l'école.
  • Un service d'accueil sera organisé pour les enfants des soignants, enseignants et agents du service public. 

Ouverts dès le 11 mai…

Quelques services communautaires ouvrent à partir du 11 mai en respectant des règles sanitaires strictes  : 

l’accueil de l’hôtel communautaire (du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h)  ; 

le service des permis de construire et d’autorisation d’urbanisme (sans rendez-vous le matin, sur rendez-vous l’après-midi au 03 59 27 81 04 ou au 03 59 27 81 05)  ; 

le guichet unique de l’habitat (sur rendez-vous au 0800 283 675) ;

le service assainissement (sur rendez-vous, de 8 h à 17 h au 03 28 51 90 70 ou 0800 54 37 54)  ; 

les services de la Marina, pour accès aux pontons

Du côté des équipements communautaires, seul le Golf sera ouvert dès le 11 mai (le club-house et les vestiaires resteront fermés).

Rouvriront ensuite…

Le planning de réouverture est, sauf décision contraire ultérieure, prévu comme ceci  : la B!B de Dunkerque par un service de collecte le 19 mai avant une ouverture au public (jauge maximale de 60 personnes) le 26 mai, la Halle aux sucres le 25 mai, le Musée portuaire, le LAAC et le CIAC de Bourbourg le 26 mai, le PLUS de Cappelle-la-Grande et le Parc zoologique de Fort-Mardyck le 6 juillet, le Bateau-Feu et les 4-Ecluses en septembre.

Fermés jusqu'au 2 juin...

Le département du Nord étant toujours classé rouge par le gouvernement, les parcs et jardins municipaux et communautaires, les piscines et les salles de sports demeurent fermés jusqu’au 1er juin minimum. 

Il en est de même pour l’accès à la plage et à la digue et les sports nautiques. « Nous avions déposé une demande de dérogation auprès du préfet et elle nous a été refusée, a regretté Patrice Vergriete. Grâce aux nombreuses bonnes idées reçues sur ce thème de la part des citoyens dunkerquois, que je remercie pour leur mobilisation, nous avions pourtant présenté un plan de déconfinement proposant des solutions pour respecter la distanciation sociale. »

A la Une

Vers le haut