L’ANRU débloque 1,3 M€ pour les études de finalisation des projets de renouvellement urbain

Quatre communes, huit quartiers et 2000 logements sont concernés par ces études de finalisation qui vont permettre à la CUD et à ses partenaires d'obtenir un financement de l'ANRU (Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain) dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain.

 

Avec le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, la CUD s’est positionnée auprès de l’ANRU (Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain) pour obtenir un soutien dans le cadre de la réhabilitation de plusieurs quartiers : Degroote à Téteghem, Îlot des Peintres à Grande-Synthe, Banc Vert et Ile-Jeanty à Dunkerque, Jean-Bart/Guynemer, Carnot-Dolet, Cité des Cheminots et Cité Liberté à Saint-Pol-sur-Mer. Ces opérations concernent plus de 2000 logements, pour un montant avoisinant les 300 millions d’euros.

La visite de terrain de Nicolas Grivel, directeur général de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine, lui a permis de prendre la mesure des objectifs à atteindre avant de parapher, aux côtés des partenaires, collectivités et bailleurs sociaux, le Protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain de Dunkerque Grand Littoral. Doté d’une enveloppe de 2,8M€ (dont 1,3 M€ de l’ANRU), ce protocole permet de financer les études qui vont rentrer dans le détail de chaque projet (démolition, réhabilitation, accompagnement social et économique, etc.). « Cette signature marque l’aboutissement et la matérialisation d’une étape importante vers la poursuite de cette transformation positive des quartiers. L’étape suivante c’est la conception, l’ingénierie, la projection, l’orientation de projets qualitatifs et efficaces, tout ce qui va permettre d’améliorer la qualité de vie dans ces quartiers, qui donne envie de s’y installer et d’y rester, souligne Nicolas Grivel, DG de l’ANRU. Tous ces éléments sont à réfléchir, à condenser dans ces projets de rénovation. Il reste encore à travailler sur un certain nombre de leviers, mais tous les ingrédients sont réunis pour qu’on puisse vous accompagner », conclut ce dernier.

« A partir d’aujourd’hui, nous avons un an de travail de finalisation de projet qui nous attend, » résume Patrice Vergriete, président de la Communauté urbaine de Dunkerque. La copie finalisée sera livrée lors du grand oral devant l’ANRU prévu en septembre à Paris. La signature de convention définitive, qui dévoilera notamment les montants alloués pour chaque projet, se fera elle en fin d’année.

A la Une

Vers le haut