Huit quartiers rénovés entre 2020 et 2030

La Communauté urbaine de Dunkerque obtient 115 millions d’euros de concours financiers de l’ANRU. Une étape décisive qui permet d’accélérer la transformation de l’agglomération.

Depuis 2015, l’agglomération dunkerquoise a engagé une transformation profonde. Dk’plus de Mobilité, la rénovation des espaces publics, la mise en œuvre du Plan local d’habitat sont quelques illustrations de cette dynamique nouvelle initiée par Patrice Vergriete, Président de la Communauté urbaine, Maire de Dunkerque. A travers toutes les actions menées, l’enjeu est de faire de Dunkerque, une agglomération moderne, dynamique attractive où il fait bon vivre ensemble.

Certains quartiers doivent aujourd’hui faire l’objet d’une attention plus forte et particulière. Sous l’impulsion du Président de la Communauté urbaine, les acteurs locaux se mobilisent en faveur de ces quartiers : Jean-Bart - Guynemer, Cité des cheminots et Carnot-Dolet (Saint- Pol-sur-Mer), îlot des Peintres (Grande-Synthe), Banc-Vert et île-Jeanty (Dunkerque), Degroote (Téteghem). A travers la démarche engagée, il s’agit d’entamer une transformation profonde et durable de ces quartiers, afin qu’ils soient pleinement intégrés au tissu urbain de nos communes et de notre agglomération.

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) vient de communiquer à la Communauté urbaine ses arbitrages financiers sur les projets du territoire dunkerquois. Suite au travail mené depuis 2016, notre agglomération va bénéficier de 115 millions d’euros de soutiens financiers (89M€ de subventions et 26M€ de prêts bonifiés). Au total, ce sont 340 millions d’euros qui seront mobilisés en faveur de ce projet de transformation urbaine par l’État, la CUD, les villes, les bailleurs…

Grâce à cet accompagnement financier, l’ensemble des partenaires du territoire va pouvoir engager un travail en profondeur pour faire de ces quartiers un « concentré de la ville de Demain ». Cela passera par différentes actions et projets qui permettront :

  • Une offre de logement renouvelée, mieux intégrée, plus qualitative et garantissant une meilleure maîtrise des dépenses énergétiques.
  • La mise en place de nouveaux équipements de proximité permettant aux habitants de trouver des réponses à leurs besoins de vie,
  • La création ou la rénovation des espaces publics qui facilitent « le vivre ensemble » et le bien-être de tous.
  • Une offre de mobilité (bus, vélo…) qui permettra d’accéder rapidement aux services et lieux de vie de toute l’agglomération. Le programme de renouvellement urbain, qui démarrera dans les prochains mois, se fera dans le cadre d’un dialogue et d’une concertation renforcée et continu avec les habitants.

Les quartiers concernés

  • Jean-Bart et Guynemer,
  • Cité des Cheminots et Carnot-Dolet à Saint-Pol-sur-Mer,
  • îlot des Peintres à Grande-Synthe,
  • Banc-Vert et île-Jeanty à Dunkerque,
  • Degroote à Téteghem.

A quoi serviront les financements ?

Les financements attribués dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), permettront d’engager différents chantiers dans les 8 quartiers précités

  • Déconstruction des logements les plus dégradés ou inadaptés de ces quartiers
  • Mise en place de programme de réhabilitation et de construction d’une nouvelle offre de logements destinée à des ménages de tous les niveaux de revenus.
  • Réalisation d’aménagements qui seront guidés par les principes suivants : des îlots de logements à taille humaine, bien délimités, des logements à haute performance énergétique, majoritairement individuels, une trame d'espaces publics hiérarchisés et qualifiés, une desserte systématique des quartiers par le nouveau réseau de bus gratuit à haute fréquence, des infrastructures pour développer les modes de déplacement actifs… La concertation et la co-construction des aménagements se poursuivront tout au long du projet, avec pour objectif d’offrir aux habitants les conditions d’un bien-vivre ensemble.

La gestion du projet

Les travaux d’aménagement seront menés, sous la coordination de la Communauté urbaine, par plusieurs partenaires au premier rang desquels les communes de Dunkerque, Saint-Pol-sur-Mer, Grande-Synthe, Téteghem, les bailleurs Habitat du Nord, Flandre Opale Habitat et Partenord Habitat et l’Établissement Public Foncier. Les projets seront conduits en association avec le bailleur ICF Nord Est, le Département, la Région. Les habitants des quartiers seront associés à la conception de leur futur cadre de vie. Les ménages habitants dans les logements destinés à être déconstruits bénéficieront d’un accompagnement individuel pour leur relogement, qui devra aboutir sur un parcours résidentiel positif et la garantie d’une bonne insertion dans leurs nouveaux lieux de vie.

Le montant des investissements

Les montants totaux des investissements sur les quartiers s’élèveront à 400 millions dont :

  • 115M€ de concours financiers de l’ANRU
  • 130M€ d’investissements des bailleurs sociaux (Habitat du Nord, Flandres Opale Habitat et Partenord Habitat)
  • 45M€ de la CUD, en investissements d’aménagement et aides à l’habitat
  • 22M€ d’investissements des villes en matière d’équipements de proximité dans les quartiers,
  • 11,5M€ de subventions de la Région Haut de France

Des financements et investissements de la Caisse des Dépôts et de l’EPARECA doivent encore être consolidés. L’ensemble de ces interventions permettront des investissements privés en matière d’habitat et d’activités (commerce, services) dans les quartiers à hauteur d’environ 60 M€.

La durée du programme

Le programme d’investissement s’étendra sur la période 2020-2030.

A la Une

Vers le haut