Dunkerque lance le réseau des villes du transport gratuit

Plus grande agglomération d’Europe à instaurer la gratuité pour tous sur l’ensemble de son réseau de bus, Dunkerque a organisé les 3 et 4 septembre les premières Rencontres des villes du transport gratuit. Avec les villes partenaires (Châteauroux, Tallin, Aubagne...), l’agglomération a décidé de lancer un réseau international rassemblant les villes ayant franchi le pas de la gratuité des transports en commun. Afin d’enrichir le débat sur les transports publics gratuits et partager leur expérience avec les collectivités souhaitant passer à la gratuité.

« Quelles sont les attentes et les besoins des citoyens ? »
« Quels sont les enjeux liés à la mise en œuvre de la gratuité des transports en commun ? »
« Quels sont les effets de la gratuité en matière de pouvoir d’achat, de liberté ou d’attractivité ? »
Autant de questions se sont posés les 300 participants des premières Rencontres des villes du transport gratuit, organisé les 3 et 4 septembre par la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et l’Agence d’urbanisme Flandre-Dunkerque (AGUR) au Kursaal de Dunkerque.

À l’issue de ces deux journées riches d’échanges et de débats, les collectivités présentes ont décidé de créer un réseau des villes du transport gratuit. « Tout d’abord par volonté de tirer vers le haut le débat sur la gratuité des transports en commun, a précisé Patrice Vergriete, président de la CUD. Ce débat souffre aujourd’hui de beaucoup de préjugés, dogmes et contre-vérités. »

Une édition 2019 à Châteauroux

Après avoir annoncé qu’il relevait le challenge de l’organisation de la prochaine édition en 2019, Gil Averous, président de Châteauroux Métropole, a présenté un second argument : celui du partage d’expérience. « Notre volonté est de mettre en avant tout ce qui peut améliorer la qualité du service offert au public. Nous sommes donc prêts à informer nos collègues de France et d’ailleurs sur nos expériences en matière de transport publics gratuits. »

Un avis partagé par Taavi Aas, maire de Tallin(Estonie), dont la ville propose la gratuité des transports en commun à l’ensemble de ses 450 000 habitants. « Mettre en place un tel réseau est très important pour les villes qui souhaitent passer à la gratuité. »

A la Une

Vers le haut