Aliphos a officiellement inauguré son site dunkerquois

Le groupe belge Ecophos a inauguré le 21 juin son usine Aliphos à Dunkerque, qui produit le Dical+, un phosphate destiné à l’alimentation animale. Implantée sur l’ex-raffinerie des Flandres Total, Aliphos produit depuis novembre 2017 du Dical+, un phosphate destiné à l’alimentation animale. Cette implantation industrielle (l’une des 5 que le territoire dunkerquois a connu depuis 2014) a été soutenue par la Communauté urbaine de Dunkerque dans le cadre des États Généraux de l’Emploi local (EGEL) et a créé près d’une centaine d’emplois locaux directs et indirects. Grâce au nouveau site dunkerquois, Ecophos entend devenir à terme le plus gros producteur mondial de phosphates.

« Vous êtes un témoignage probant de l’attractivité du territoire dunkerquois, fondée sur un modèle innovant et performant, sur l’efficacité énergétique et l’économie circulaire. Un beau symbole de l’industrie du XXIe siècle. »
Ce jeudi 21 juin, lors de l’inauguration officielle de l’usine, Patrice Vergriete a salué l’implantation d’Aliphos dans la zone industrialo-portuaire. Depuis 2014, le Dunkerquois a comptabilisé cinq implantations industrielles quand il n’en avait eu aucune durant la décennie précédente (hormis le terminal méthanier), ce qui conforte la pertinence des actions menées dans le cadre des États Généraux de l’Emploi Local (EGEL).

Lancée au printemps 2016, la construction de cette usine a été rondement menée, avec l’appui de l’État et du Grand Port Maritime de Dunkerque. Lequel bénéficiera d'un apport de trafic maritime conséquent, d’autant qu’Ecophos nourrit l’ambition de devenir l’un des plus grands producteurs mondiaux de phosphates.

Bientôt un deuxième projet à Dunkerque

Depuis novembre 2017, Aliphos produit du Dical+, un produit totalement nouveau destiné à l’alimentation animale, dans la lignée des autres produits du groupe Ecophos, qui produit des phosphates à partir de déchets urbains ou de roches très peu exploitées.
Souhaitant « s’appuyer sur la technologie, la qualité et la pureté du produit et la préservation de l’environnement », Mohamed Takim, PDG d’Aliphos et d’Ecophos, entend voir le site dunkerquois atteindre rapidement la barre des 220 000 tonnes de Dical+ et créer un deuxième projet à Dunkerque pour produire de l’acide phosphorique pour les engrais solubles à partir de cendres.

 

A la Une

Vers le haut