Rénovation des ponts à Dunkerque : au tour de Carnot !

Septième et dernier projet de rénovation des ouvrages d’art, le pont Carnot à Dunkerque fait l’objet d’une remise en état et adoptera à son tour la couleur rouge.

Depuis 2018, la CUD mène une vaste opération de rénovation de ses ouvrages d’art. Après les ponts Saint-Charles, Guynemer, des Bains, Jaurès, Rosendaël, Emmery, c’est au tour de Carnot, situé à l’entrée des Glacis, de retrouver une seconde jeunesse.

Début juillet et jusqu’en juin 2022, la circulation automobile sera à sens unique boulevard Paul-Verley, dans le sens Dunkerque vers Malo-les-Bains. Une déviation sera proposée sur le pont des Bains, qu’emprunteront notamment les bus de la ligne C2 à destination de Grande-Synthe.  
Piétons et cyclistes utiliseront la passerelle Nord du pont Carnot. Durant l’été 2022, le pont sera entièrement coupé à la circulation.

Tout comme les ponts dunkerquois rénovés précédemment, ces travaux ont pour but de maintenir en bon état le pont Carnot et de lutter contre la corrosion. Une fois mis à blanc, un état des lieux permet de diagnostiquer les pièces défectueuses pour les remplacer. Après réassemblage, 4140 m2 de surface métallique seront repeints.

Une fois rénové, le pont appartiendra à la CUD

Les travaux de la structure du tablier sont à la charge de l’Etat, tandis que ceux en surface sont à la charge de la CUD. Pour la totalité des sept ouvrages, le montant s’élève à 7 millions d’euros, dont 2,4 millions d’euros affectés à la CUD. Une fois rénovés, ces ponts, initialement propriété de l’Etat et gérés par le port de Dunkerque, sont cédés à la CUD qui en assurera désormais le maintien.   

Comme la plupart des autres ponts traversant le canal exutoire et son bras de dérivation, le pont Carnot prendra la couleur rouge pourpre. Donner davantage de visibilité à ces ouvrages d’art a vocation à réhabiliter ce patrimoine urbain qui n’a quasiment jamais été rénové et à mettre en valeur la présence de l’eau et des canaux dans la ville.

A la Une

Vers le haut