Premier match dans la nouvelle tribune de Tribut le vendredi 14 février !

Le 14 février, le stade Tribut mettra en service sa nouvelle tribune Honneur à l’occasion de la réception de Bourg-en-Bresse par l’USLD lors de la 22e journée de National. Une excellente nouvelle pour le club de football dunkerquois, leader de son championnat, qui jouait ses dernières semaines à guichets fermés.

Une étape importante a été franchie dans la reconstruction du Stade Tribut. L’agrément délivré par les instances fédérales permet de mettre en service la nouvelle tribune du stade Tribut le vendredi 14 février. Elle permettra d’accueillir deux fois plus de spectateurs dans cette tribune bordant l’avenue de Rosendaël, alors que les derniers matchs se sont joués à guichets fermés ! Sans oublier que la Fédération française de football autorise également le club, à titre exceptionnel, de prolonger temporairement pour quelques matchs l’usage de la tribune nord, avant sa déconstruction (sous réserve que la jauge totale du stade ne dépasse pas 3 000 places).

Une tribune plus confortable et mieux abritée

 

Dotée de 2 252 places assises (soit le double de la précédente), spacieuses et abritées, la nouvelle tribune garantira aux supporters et spectateurs un plus grand confort que sa devancière, devenue vétuste et inadaptée au fil des années. D’autant que celle-ci offrira également toutes les commodités d’un stade moderne : une cinquantaine de places réservées aux personnes à mobilité réduite, 138 places partenaires, 15 loges et un salon de 350 m2. De quoi séduire les passionnés du ballon rond et, qui sait, convertir ceux qui ne le sont pas encore.

Une enceinte moderne pour répondre aux besoins

 

Dessinée par le cabinet dunkerquois d’architecture Sockeel associé à l’agence Olga, la nouvelle enceinte retenue par la Communauté urbaine de Dunkerque, comptera à terme près de 5 000 places avec la future nouvelle tribune Nord (en l’occurrence 2 380 places assises et une cinquantaine de places supplémentaires pour les personnes à mobilité réduite). Elle permettra alors de répondre aux besoins de l’USL Dunkerque.

Un stade profilé pour de nouvelles ambitions

 

Reconstruit pour donner de nouvelles ambitions au club, le stade Tribut dispose déjà, depuis l’été 2018, d’une pelouse de dernière génération (mi- naturelle, mi- synthétique) permettant une plus grande fréquence d’utilisation et donc d’entrainement pour les joueurs. A l’issue des travaux, il pourra, en plus, satisfaire aux critères d’homologation de la Ligue 2. « Dunkerque aura bientôt un stade digne de ce nom pour soutenir la progression de l’USLD, assure Patrice Vergriete, président de la Communauté urbaine de Dunkerque. Outre son intérêt sportif, le nouveau Tribut permettra également à Dunkerque d’embellir considérablement l’une de ses entrées de ville les plus fréquentées. »

A la Une

Vers le haut