Prix européen Villes Mémoires - Memory

La Communauté urbaine de Dunkerque organise le prix européen « Villes Mémoires-MEMORY » en partenariat avec la Maison de l’Europe de Dunkerque. Ce prix est organisé dans le cadre du projet MEMORY (Make European Memory Our Responsability towards Youth) qui a pour ambition de développer et renforcer la citoyenneté européenne à travers les thèmes de la mémoire et du patrimoine.

Ce projet MEMORY s’appuie sur le Réseau international des Villes Mémoires qui existe depuis 2016. Le Réseau regroupe douze villes, mentionnées ci-dessus, qui ont toutes comme point commun d’avoir été détruites lors des deux conflits mondiaux du XXe siècle et qui ont été reconstruites par la suite. 

La Communauté urbaine de Dunkerque souhaite ainsi reconnaître les différents types d’engagement qui permettent de mettre en valeur le patrimoine et l’histoire des différents partenaires du Réseau des Villes Mémoires.

Ce prix vise à récompenser des initiatives bénévoles ou volontaires en cours ou à venir, qui devront avoir été réalisées au 9 février 2020, et qui justifient d’une véritable dimension mémorielle européenne d’après les critères mentionnés ci-dessous.

Le dossier de candidature doit permettre d’apprécier la dimension mémorielle de l’initiative et ainsi mettre en avant le patrimoine et l’histoire des villes.

En pratique 

Le prix-concours, gratuit et sans obligation d’achat, intitulé « Prix européen Villes Mémoires-MEMORY » se déroulera jusqu'à mai 2020.

Les projets doivent notamment contribuer à :

  • Encourager la participation démocratique et civique des citoyens; 
  • Faire émerger une réflexion sur l’Union européenne et ses valeurs ;
  • Susciter les échanges interculturels entre citoyens issus de différents territoires ; 
  • Découvrir le patrimoine, la culture et l’Histoire des Villes Mémoires ; 
  • Développer et renforcer la citoyenneté européenne à travers les thématiques de la mémoire et du patrimoine ;
  • Favoriser la prise de conscience d’une Histoire et d’un patrimoine communs ;
  • Promouvoir l’engagement européenen, sociétal, interculturel et mémoriel des citoyens européens ;
  • Favoriser l’appropriation de la mémoire du territoire par les habitants afin de lutter contre les problèmes d’identification.

A la Une

Vers le haut